Une fille parfaite ~ Mary Kubica

Titre : Une fille parfaite (The Good Girl)

Auteur : Mary Kubica

Parution : 29 avril 2015

Editions : Mosaic

Synopsis

" Je la suis depuis plusieurs jours. Je sais où elle fait ses courses, où elle travaille. Je ne connais pas la couleur de ses yeux, l'intensité de son regard quand elle a peur. Mais je le saurai bientôt. "

Incapable de dire non au séduisant et énigmatique inconnu qu'elle vient de rencontrer dans un bar, Mia Dennett, jeune héritière d'une des familles les plus en vue de Chicago, accepte de le suivre jusqu'à chez lui. Sans savoir qu'elle a commis une grave erreur. Et qu'après ce soir-là rien, jamais, ne sera plus comme avant.

 

Avis

J'écris cette chronique alors que je viens tout juste de terminer le bouquin. Autant vous donner mon avis à chaud, profitons-en que l'histoire est encore toute fraîche dans mon esprit. En achetant ce livre, je ne m'attendais pas à cela. L'intrigue n'est pas celle que j'avais imaginée en lisant le synopsis, mais je ne suis pas déçue pour autant. Au contraire, l'histoire est dix fois mieux (et c'est un euphémisme) que celle que je m'étais mise en tête. En parcourant la quatrième de couverture, il y a de ça cinq minutes, j'ai découvert que c'était le premier roman de l'auteure Mary Kubica. Et bien pour un premier roman, je vous tire mon chapeau madame.

Commençons par la narration et l'intrigue, mais en essayant de ne rien vous spoiler. Je m'attendais à suivre le point de vue de Mia ou encore celui du kidnappeur tout simplement. Et bien non. Nous suivons le point de vue de trois personnes : la mère de Mia -Eve-, l'inspecteur qui sera chargé de l'enquête -Gabe- et du kidnappeur. Mais les points de vue sont pris à différents moments de l'enquête. Contrairement à ce qui m'avait agacé dans Tu m'appartiens de Mary Higgins Clark, même si à chaque changement de point de vue nous passons au chapitre suivant, les chapitres sont à peu près proportionnels ce qui rend la lecture très agréable. Pour l'intrigue, comme je l'ai indiqué au tout début de mon avis, j'ai été plus que surprise. Je ne m'attendais absolument pas à cela. Surtout pour le dénouement. Les derniers chapitres m'ont réellement brisés le coeur, je ne souhaitais pas une fin pareille, j'avoue avoir été un peu frustrée. 

Maintenant, les personnages! Il y a quelques personnages récurrents : Eve ~la mère de Mia~, Gabe Hoffman ~l'inspecteur de police~, le kidnappeur que je vais surnommer MysteriousMan, Mia même si je l'ai trouvé un peu plus effacé dans l'histoire et James ~le père de Mia. Commençons par Mia, c'est quand même sur sa disparition qu'est basée l'histoire. N'ayant pas son point de vue direct, j'ai eu un peu de mal à la considérer comme le personnage central. On apprend à la connaitre à travers les points de vue des autres, ce qui fait que j'ai eu du mal à réellement m'attacher à elle. Je ne dirais pas qu'elle me laissait de glace mais je ne ressentais pas de pitié, pas d'agacement, pas d'amitié, aucun sentiment spécial envers elle. Passons à Eve, la mère de Mia. Une brève description s'impose: Eve est une femme très belle, très classe mais également très soumise à son mari. Jusqu'à un certain point de l'histoire, elle ne se rebelle pas contre son mari. Je dois avouer qu'à l'instant même où elle a commencé à lui tenir tête, j'ai jubilé. Malgré ce petit côté de soumise, c'est une femme très attachante. On peut voir qu'elle se soucie réellement de sa fille, qu'elle souffre de sa disparition et qu'elle est prête à tout pour le bien de sa fille. J'ai trouvé intéressant qu'elle se remette en question au fil des pages. Malgré son rang social, ce n'est pas le genre de femme arrogante, sûre d'elle et égocentrique que l'on pourrait imaginer. Pour l'inspecteur Hoffman, je vais essayer d'être brève. C'est un homme simple, intelligent et qui aime son métier. Il déteste le monde dans lequel a été élevée la jeune Mia mais il va quand même mettre son aversion de côté et tout mettre en oeuvre pour retrouver la jeune femme disparue. Maintenant passons à MysteriousMan. Je l'avoue il a été mon personnage préféré. C'est le personnage auquel je me suis le plus attachée. Je ne peux pas trop en dire sur lui sans vous dévoiler l'intrigue du livre. Mais sachez juste, que je l'aime et que je pense fan-girler dessus pendant un petit moment. Et pour finir, parlons du père de Mia. Je vais être sincère, je hais de toute mon âme ce personnage. Je pense que quand l'auteure a écrit ce personnage, elle l'a crée dans cet unique but, qu'on le déteste. C'est un homme abjecte, qui ne pense qu'à son image, qu'aux qu'en-dira-t-on. A chaque fois qu'il intervenait dans l'histoire j'avais envie de le giffler (est-ce moi ou j'ai souvent envie de giffler des personnages?). C'est le genre de mari et père qui dicte sa loi, qui veut qu'on lui obéisse aux doigts et à l'oeil et qu'on suive la voie qu'il a dessiné pour nous. Je le déteste.

En résumé, un livre que je conseille sans hésiter. Une intrigue étonnante et surprenante, assez douce pour un thriller ce qui est très agréable. Une narration diversifiée mais équilibrée. Des personnages parfaitement bien imaginés. Une lecture agréable et passionnante. 

Mrs Kubica, I congratulate you for your amazing first novel and I hope to read -in the future- other great novels written by you.

 

L'avez-vous lu ? Qu'en avez-vous pensé?

Retour à l'accueil