Seul le Silence ~ R. J. Ellory

Titre : Seul le Silence (A Quiet Belief in Angels)

Auteur : R. J. Ellory

Edition : Le Livre de Poche

Traducteur : Fabrice Pointeau

Synopsis :

Joseph a douze ans lorsqu’il découvre dans son village de Géorgie le corps d’une fillette assassinée. Une des premières victimes d’une série de crimes. Des années plus tard, alors que l’affaire semble enfin élucidée, Joseph s’installe à New York. Mais, de nouveau, les meurtres d’enfants se multiplient… Pour exorciser ses démons, Joseph part à la recherche de ce tueur qui le hante.

 

Avis

Tout d’abord, je tiens à remercier Lea Touch Book sans qui ce livre serait sûrement resté un petit moment dans ma PAL. Grâce à elle, j’ai découvert un fantastique auteur qui a son propre style.

Au tout début, pendant une cinquantaine de pages, j’ai eu un peu de mal à rentrer dans l’histoire. Mais ensuite l’histoire vous happe. Ce livre est un thriller-policier, mais même ceux qui ne sont pas fan de thriller-policier pourrait adorer ce livre. L’histoire est si bien écrite. L’auteur prend son temps pour nous emmener dans son histoire, ce qui nous fait davantage aimer notre voyage. Au début, quand j’ai vu que le bouquin faisait 600 pages j’ai eu peur. Je me suis dit qu’un roman thriller-policier ne pouvait en aucun cas être aussi long sans tourner en rond. Mais je me suis trompée et c’est là que j’applaudis monsieur R.J. Ellory. Il a réussi à faire tenir le suspense durant 600 pages. Pour un policier, c’est extrêmement rare de parvenir à faire ça.

L’auteur parvient à nous mener en bateau. Il désigne un coupable alors on croit que c’est le coupable. Et c’est ça que j’aime quand je lis un policier. J’aime me faire balader par l’auteur, c’est là que je reconnais un excellent auteur et un auteur moyen. Mr Ellory fait bien évidemment parti de la première catégorie. Je ne m’attendais pas vraiment à ce coupable, enfin j’avais eu des petits soupçons sur ce dernier mais ils s’étaient vite envolés.

J’ai bien aimé les petits passages au présent. En fait, le livre nous raconte en quelque sorte la vie du personnage principal, qui est Joseph. Mais par moment, il y a des interventions de son lui Présent. Je ne sais pas si c’est vraiment clair. En fait, Joseph du Présent nous raconte ce qu’il s’est passé dans le passé mais en même temps, il fait des « commentaires » sur ces évènements passés mais également sur ce qu’il se passe au moment même il nous raconte son histoire. Ca faisait une comparaison assez sympa et ça nous donnait une envie incontrôlable de savoir ce qui s’était passé.

Le personnage de Joseph est très attachant. Les évènements tragiques semblent le poursuivre. On a l’impression qu’il ne pourra jamais être heureux. A chaque fois qu’il trouve enfin le bonheur on est heureux pour lui mais on a également très peur. On ne veut pas qu’il soit à nouveau malheureux, on veut le protéger. On le voit grandir au fil des pages. J’ai adoré ce personnage, il m’a fait pleurer. Je pleurais quand il pleurait, j’avais peur quand il était effrayé, j’étais fâchée quand il était énervé. Je ressentais tout ce qu’il ressentait. Je me mettais à sa place, ceux qui lui arrivaient me briser le cœur. Et je ne cessais de me demander : « Mais comment fait-il pour tenir le coup ? ». La plupart des gens auraient craqué, seraient devenus fous si seulement un quart des choses qu’il a vécu leur seraient arrivés.

Les autres personnages sont nombreux, mais l’auteur ne s’attarde pas sur les personnages sans importance. Et ça, j’ai bien aimé. Tous les personnages plus ou moins importants sont intéressants. Aucun personnage m’a indifféré, je les ai certes pas tous aimé, mais aucun ne m’a laissé indifférent.

Bref, j’ai passé un excellent moment avec ce bouquin. J’ai découvert un superbe auteur, qui a son propre style que j’adore. Il nous met l’eau à la bouche et nous mène en bateau tout le long du livre. Bref, j’ai adoré ce livre. Et le recommande à tous, et non pas seulement aux fans de thriller-policier.

 

 

P.S : Pour la première fois dans ma vie de lectrice, une citation m’a marqué et m’a touché. Je vais donc la partager avec vous. Rassurez-vous, cette citation ne spoil rien du tout.

« L’expérience, façonnée par l’imagination, devenait de la fiction, et la vie, vue à travers le prisme de l’imagination, devenait une chose que l’on pouvait mieux tolérer et comprendre. »

Seul le Silence ~ R. J. Ellory
Retour à l'accueil