The Walking Dead, T1: L'Ascension du Gouverneur

Saga: The Walking Dead

1

Titre: L'Ascension du Gouverneur (Rise of the Governor)

Auteurs: Robert Kirkman & Jay Bonansinga

Editions: Le Livre de Poche

1ere publication: 2011

Synopsis:

Dans le monde de The Walking Dead, envahi par les morts-vivants où quelques-uns tentent de survivre, il n’y a pas plus redoutable que le Gouverneur.
Ce tyran sanguinaire qui dirige la ville retranchée de Woodbury a son propre sens de la justice, qu’il organise des combats de prisonniers contre des zombies dans une arène pour divertir les habitants, ou qu’il tronçonne les extrémités de ceux qui le contrarient. Mais pourquoi est-il si méchant ? Dans L’Ascension du Gouverneur, le lecteur découvre pour la première fois comment et pourquoi Philip Blake est ce qu’il est, ce qui l’a conduit à devenir…

 

Avis

Vous aimez The Walking Dead et vous pensiez tout savoir sur le gouverneur ? Si vous n’avez pas lu ce livre alors vous avez tout faux ! Ce livre révèle des choses sur le gouverneur que vous n’auriez jamais pu deviner. Ce livre m’a fit un effet monstre, c’est même peut-être un coup de cœur, je n’en suis pas encore sûre. J’aime être surprise par une histoire et bien ici, ça a été le cas.

Les personnages principaux étaient très intéressants. Nous suivons les personnages de Philip Blake, sa fille Penny, son grand frère Brian Blake et le meilleur ami de Philip, Nick, dès le début de « l’apocalypse » de zombies :

Philip est un homme fort qui a du caractère et une personnalité de leader. Son personnage est un tantinet psychotique. C’est un personnage qui peut être doux avec sa fille mais qui peut, d’une seconde à l’autre, se transformait en homme violent et psychopathe avec d’autres personnes. L’une des choses qui est vraiment attachante chez lui est son amour pour sa fille

• La petite Penny est vraiment une petite fille très adorable. On la voit s’enhardir au fil des pages ; plus les chapitres passent, plus elle devient courageuse. C’est également une petite fille traumatisée par la perte de sa mère quelques années plus tôt, qui s’est refermée sur elle-même. Elle est très silencieuse et ne parle jamais pour ne rien dire.

Brian, le grand frère de Philip, est un homme qu’on peut qualifier de peureux. Bizarrement il s’est toujours caché dans les jupons de son petit frère, celui-ci ayant toujours été plus imposant et bagarreur que lui. Malgré sa « lâcheté », je me suis beaucoup attachée à ce personnage, il était même celui que je préférerais. J’aimais sa relation avec sa nièce, il se comportait plus comme un père envers la petite que Philip. Son caractère se développe au fil de l’histoire.

Nick, l’un des meilleurs amis de Philip, est un homme croyant et très posé. Il n’agit pas impulsivement comme Philip et il garde la tête sur les épaules peu importe la situation.

L’intrigue est simple : nous suivons le voyage des personnages qui sont à la recherche d’un abri. Je trouve le déroulement de l’histoire très sympathique, il n’y a pas de passage où l’ennui peut s’immiscer en nous. Et la fin, quelle fin ! J’en suis restée bouche-bée (littéralement !), c’est un incroyable rebondissement.

Ce que j’aime avec Robert Kirkman : peu importe que vous lisiez les comics, les romans et regardiez la série télévisée, il parvient toujours à vous surprendre. Il y a toujours de nouveaux éléments ou des évènements qui se passent dans l’un des trois mais pas dans les autres ou des choses qui se passent différemment. C’est franchement un incroyable travail, il faut vraiment une sacrée imagination.

 

 

Et vous, l'avez-vous lu ? Si oui, l'avez-vous lu?

Retour à l'accueil