Le Dôme ~ Mathieu Mériguet

Titre: Le Dôme

Auteur: Mathieu Mériguet

Edition: Auto-édité

Publié en 2016

Nombre de pages: 408

Prix: 15,77€ [version papier] & 2,99€ [e-book]

Synopsis:
Ce matin-là, Arthur s’éveille dans un endroit inconnu, loin des draps dans lesquels il s’est endormi la veille. Le jeune étudiant repose sur un banc de pierre, au beau milieu d’une étendue d’herbe. A ses côtés, deux filles et deux garçons gisent de la même façon.
En ouvrant les yeux, Arthur découvre les environs. Face à lui, se dresse une vaste bâtisse d’un autre âge. Au-dessus de sa tête, un dôme extraordinaire, d’une hauteur vertigineuse, s’étend à perte de vue. L’averse bat son plein, et bien que cet endroit inspire la méfiance, la nécessité de s’abriter à l’intérieur du château s’impose.
Quel mystère cette propriété singulière renferme-t-elle ? Pourquoi Arthur est-il ici, et surtout, quel est cet ouvrage démesuré qui obscurcit le ciel?

 

Avis:
Même si cela peut vous paraître quelque peu superficiel, j’aimerais en premier féliciter l’auteur pour le travail fantastique qui a été fait pour l’objet livre : il est sincèrement magnifique.

 

Le Dôme ~ Mathieu Mériguet

J’ai beaucoup apprécié que dès les premières lignes on se trouve plongés dans l’histoire, pas d’introduction à rallonge, pas de livre où l’histoire met des heures à se mettre en place. 

J’ai aimé le fait qu’il y ait plusieurs héros et non pas un seul et unique héros, comme s’il était l’Elu. Au début, j’avais beaucoup de mal avec les personnages qui ont pourtant mon âge. Je ne parvenais pas à m’identifier à eux, mais là, je pense que je suis le problème ici. Par contre, le personnage avec lequel  j’ai le plus rapidement accroché est Arthur, qui est à mes yeux le parfait héros, qui n’a pas peur de nous avouer ses craintes et ses peurs sans pour autant être un lâche, au contraire.
Puis je me suis attachée à Sarah. C’est celle à qui je me suis le plus identifiée. En toute honnêteté, si je me suis autant identifiée à elle, c’est parce que j’ai bon nombre de points communs avec elle, on a le même caractère et les mêmes occupations. 
Pour Thibault, même si son côté impulsif m’agaçait par moments, j’ai réussi à la comprendre et à m’attacher à lui. Par contre, je n’ai absolument pas accroché du tout avec Agathe et David, qui sont trop prétentieux et nombrilistes à mon goût.

L’histoire est originale, assez recherchée et bien travaillée. Je n’ai pas repéré d’anachronisme. J’ai sincèrement beaucoup aimé le décor que nous dépeint l’auteur, je m’y voyais vraiment et j’en restai rêveuse : un magnifique décor d’époque.

L’ambiance qui se met en place vers le milieu du livre entre les personnages est franchement sympathique: solidarité, empathie, entraide ; tout ce que j’aime. 

Une fin assez ouverte qui laissait envisager un second tome (ce qui m’a été confirmé par l’auteur). Pour un premier tome il est réussi, toutes les énigmes ne sont pas toutes résolues. L’auteur répond à certaines questions mais en soulève d’autres auxquelles l’auteur ne répondra que dans le ou les tomes suivants.

De plus, la plume de l’auteur est loin d’être désagréable, j’ai retrouvé une sorte de poésie dans les lettres. Le style de l’auteur est tout aussi appréciable que son histoire.

En bref, j’ai passé un bon moment avec ce livre. J’avais une peur horrible de ne pas apprécier ce livre mais ce ne fut pas le cas. Je ne dirais pas que c’est ma meilleure lecture de l’année mais c’est un bon livre que j’ai été heureuse de découvrir. 

 

 

Et vous, l'avez-vous lu?

Si oui, qu'en avez-vous pensé?

Si non, êtes-vous intéréssé?

Retour à l'accueil